1. Situation et site

 

A 33 km au sud de Troyes, la vieille ville de Bar-Sur-Seine s'étend sur la rive gauche de la Seine. Sur la bordure sud-orientale Bassin Parisien, dans sa dernière auréole concentrique constituée de terrains sédimentaires d'origine marine, Bar-Sur-Seine se situe dans une région naturelle appelée Plateaux du Barrois ou Côte des Bars.

Cette région est constituée de plateaux calcaires du Jurassique supérieur (entre 130 et 140 millions d'années), formés d'une couche de calcaire du Portlandien inférieur d'une épaisseur d'environ 75 mètres sur une couche alternant marnes et calcaires du Kimméridgien supérieur et inférieur et dont l'épaisseur totale serait de 80 mètres. Les plateaux calcaires secs sont entaillés de vals et vallons pouvant donner naissance à de petites ruisseaux venant alimenter les principaux affluents de la Seine qui viennent s'y jeter au sud de Bar : l'Arce et l'Ource sur la rive droite, la Laignes sur la rive gauche.

La Seine prend sa source à près de 80 km au sud de Bar-Sur-Seine sur le plateau de Langres avant de traverser le Châtillonais et d'entrer dans la Côte des Bars au niveau du Mont Lassois. Se frayant une vallée dans les plateaux, la Seine rencontre la résistance de l'armature calcaire du Portlandien qui l'oblige à rétrécir sa vallée avant de s'ouvrir largement dans la Champagne Humide. C'est dans ce rétrécissement que Bar-Sur-Seine est née, protégée entre un coteau abrupt et la rivière dont le passage avait du être facilité par la présence d'un gué.

La Seine constitue un trait d'union dans le prolongement du sillon rhodanien en direction du Bassin Parisien. Bar-Sur-Seine occupe une place stratégique sur cette voie naturelle utilisée dans les temps les plus reculés.

SommairePage d'accueil